Tag Archives: Al-Azhar

“En montrant tes charmes…”

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Ce prédicateur d’al-Azhar, qui a près de deux millions de suiveurs sur Facebook sans compter le reste, écrit:

“Oui, l’absence de voile est bien de la nudité, car en montrant tes charmes, tu excites de façon naturelle mon sexe masculin.”

Il me fait penser à l’effet produit par Qaradawi, qui, comme lui, interdisait aux femmes de ne pas porter le voile. La différence est que Qaradawi autorisa les filles à ne pas se voiler à l’école en France, pour qu’elles puissent s’instruire et devenir des djihadistes d’Internet. 

Oui, oui, tout cela est dans le livre “Tariq Ramadan, Tareq Oubrou, Dalil Boubakeur: Ce qu’ils cachent”. L’affaire du voile fait partie justement de ce qu’ils cachent; et Tareq Oubrou, par exemple, ne vous signale pas qu’il n’a cessé d’exiger le port du voile en France que lorsque Qaradawi a changé de position à ce sujet.

C’est cela, “l’islam modéré” que démasque ce livre.

Lina Murr Nehmé, 29 septembre 2019

La photo du cheikh d’al-Azhar dans son costume. Dans le post précédent, il était en tenue de sport.


Réponse à Nader Allouche: Al-Azhar n’a pas à décider pour les chrétiens d’Orient

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Nader Allouche écrit : “Je demande aux autorités musulmanes en premier desquelles Al-Azhar de requérir des Patriarches chrétiens d’Orient, notamment certains bien connus, d’arrêter de chercher une protection extérieure pour laquelle ils se mettent au service d’agendas étrangers ou de la “francophonie”. C’est inacceptable. Si les chrétiens d’Orient veulent la citoyenneté alors qu’ils se lèvent contre les instrumentalisations à l’étranger et en particulier en France de leur nom et de leur cause. Tout le monde sait quels libanais tournent autour de Fillon.”

 

Ma réponse :
Nader Allouche, ce n’est pas le chef d’Al-Azhar qui va décider ce que mon patriarche, moi, Lina Murr Nehmé, va dire et faire, et à qui nous, chrétiens d’Orient, irons demander de l’aide.
Il est fini, le temps des Ottomans où, sous peine de mort, il était interdit aux chrétiens d’Orient de parler aux chrétiens d’Occident.
Vous voulez ramener le temps de la dhimmitude, mais je suis désolée, ce temps est révolu.Si les autorités islamiques prétendaient peser sur les autorités chrétiennes, nous, le peuple, nous refuserions.
Il est d’autant plus honteux, de votre part, de parler ainsi, qu’en tant qu’ancien journaliste de Sawt El Mada et de Tayyar.org vous savez parfaitement que le frère du patriarche grec-orthodoxe a été enlevé depuis plusieurs années, avec un autre évêque, que les deux ne sont jamais revenus. Est-ce le recteur d’Al-Azhar qui les a ramenés? Est-ce lui qui a empêché leur enlèvement? Est-ce le recteur d’Al-Azhar qui a empêché l’enlèvement des religieuses du couvent de Saydneya? Est-ce lui qui les a ramenées? Est-ce le recteur d’Al-Azhar qui a empêché les massacres de prêtres et de villages chrétiens entiers, enfants compris? Vous me direz que ce sont Daech et Nosra (issue de Daech) qui ont commis ces enlèvements. Je vous répondrai: pourquoi le recteur d’Al-Azhar a-t-il refusé d’excommunier Daech et Nosra, disant au contraire, qu’ils représentent l’islam ?

 

Le lendemain, j’ai mis ces deux captures d’écran avec le texte sur ma page Facebook. J’ai eu notamment le commentaire suivant de François Bacha, économiste et journaliste franco-libanais:

Commentaire de François Bacha à la capture d’écran ci-dessus, publiée par Lina Murr Nehmé sur sa page, après la discussion avec Nader Allouche
.

Capture d’écran prise sur la page de Nader Allouche avec les commentaires de François Bacha et de lIna Murr Nehmé

Tout cela avait été publié avec le lien à la page de l’intéressé, alors que tout cela était encore visible sur sa page: les lecteurs ont pu vérifier son texte et le mien.

Lina Murr Nehmé, 7 juillet 2018

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin