Tag Archives: Nicolas Sarkozy

François Hollande, Tariq Ramadan et les immigrés…

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Durant la campagne électorale présidentielle de 2012, Tariq Ramadan a appelé à un «vote sanction» contre le Président sortant, M. Nicolas Sarkozy. Donc, il a appelé à voter pour M. Hollande, puisqu’il n’y avait pas d’autre candidat à élire le 6 mai… et qu’il insistait pour que l’on aille voter. Il a nié cela par la suite, et Hollande aussi, bien entendu. La consigne de vote était pourtant claire:

En outre, 700 imams ont appelé à voter pour M. François Hollande. La vidéo ci-dessous, réalisation de très haute qualité et ayant dû coûter très cher, donne une idée de la violence de leur discours, et de la haine qu’ils attisent contre les Français en général, et leur Président en particulier. Sans égard pour la fonction présidentielle française, l’un d’eux va jusqu’à traiter le Président de «pou sur la tête de Marianne», et d’autres lui disent: «Dégage comme Ben Ali».

Le problème, c’est que M. Hollande fait des confidences pour le moins embarrassantes, concernant ces immigrés dont il a acheté le vote en courtisant leurs imams:

«Quand on lit Finkielkraut, Zemmour, Houellebecq, qu’est-ce que ça charrie? Toujours la même chose, la chrétienté, l’histoire, l’identité face à un monde arabo-musulman qui vient… C’est ça qui fait que les gens basculent, ce n’est pas parce qu’ils ont perdu 3 % de pouvoir d’achat — qu’ils n’ont pas perdu d’ailleurs! — ou parce qu’ils sont chômeurs. Il y a des choses qui les taraudent, ils arrivent dans un train, ils voient des barbus, des gens qui lisent le Coran, des femmes voilées… Il y a à la fois des choses qui marchent très bien et l’accumulation de bombes potentielles liées à une immigration qui continue. Parce que ça continue… Je pense qu’il y a trop d’arrivées, d’immigration qui ne devrait pas être là… C’est Sisyphe! On les fait parler français [à l’école], et puis arrive un autre groupe, et il faut tout recommencer. Ça ne s’arrête jamais… Donc, il faut à un moment que ça s’arrête… On ne peut pas continuer à avoir des migrants qui arrivent sans contrôle, dans le contexte en plus des attentats]

Et les territoires perdus de la République ? C’est par eux que François Hollande conclut ce terrible jugement porté par lui-même sur sa propre action présidentielle :

«Comment peut-on éviter la partition? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire: la partition.» [1]

Jeunes appelant à voter contre Sarkozy (c’est-à-dire pour Hollande) “pour que ça change”. Vidéo de propagande.

On a du mal à réaliser la dose de cynisme qu’il a fallu à un homme pour parler ainsi des immigrés, alors qu’il a tant favorisé l’immigration, et qu’il a tant courtisé les islamistes qui donnent des consignes de vote qui sont des fatwas.

700 imams ont donné pour consigne de vote d’élire M. Hollande; et si les musulmans avaient voté pour son adversaire, il n’aurait pas nécessairement été élu, car sa marge de victoire était très mince : 51,56 % des suffrages exprimés, contre 48,44 % pour Nicolas Sarkozy. Selon un sondage OpinionWay [2]. pour le Figaro, 90% des musulmans ont voté pour M. Hollande, et 7% seulement, pour M. Sarkozy.

Je suis impatiente de savoir ce que François Hollande dira le 12 octobre, au colloque du Centre d’Action Laïque de Liège, en Belgique, où il va, nous dit le programme, parler de laïcité.

Laïcité ? Immigration ? Islam ? Où en est-il au juste, lui qui a pavé sur ce plan la voie à Emmanuel Macron et qui disait : «Macron, c’est moi» ?

Lina Murr Nehmé, 3 octobre 2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

[1] Gérard Davet et Fabrice Lhomme, «Un président ne devrait pas dire ça», Stock 2016.

[2] http://www.lavie.fr/actualite/93-des-musulmans-ont-vote-pour-francois-hollande-07-05-2012-27212_3.php