Tag Archives: Eva Brunne

Eva Brunne et les croix de Stockholm

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

On a vu le pape François, aller en Suède célébrer le 500e anniversaire de Luther et donner la communion à des luthériens. 

Avant lui, on a vu le pape Jean-Paul II réunir à Assise douze représentants de religions, dont la grecque-orthodoxe, qu’un catholique n’aurait en aucun cas dû mettre au niveau de l’islam ou d’autres religions, puisqu’il reconnaissait ses sacrements. Pourtant c’est ce qui est arrivé. 

Chacun de ces douze a eu une des églises d’Assise pour son culte, pour un temps court, mais symbolique. Ainsi entendit-on retentir l’appel à la prière musulmane au lieu des cloches, et des bouddhistes mirent même une statue de Bouddha sur l’autel sur lequel se faisait la messe.

Eh! bien, ces exemples semblent avoir été contagieux. Eva Brunne, évêque lesbienne de Stockholm, mariée à une pasteure lesbienne qui a un enfant, fait le même abandon, mais envers des musulmans.

Eva Brunne demande ainsi que l’on retire les croix et autres symboles chrétiens de l’église des marins de Freeport à Stockholm pour que les marins étrangers pratiquant d’autres religions telles que l’islam « ne soient pas offensés».

Son Eminence veut également, à l’intérieur de cette église dépouillée de ses croix, mettre en place une salle de prière pour satisfaire les besoin des musulmans ou autres, qui seraient de passage (marins, etc.) Elle a expliqué que cela mettrait plus à l’aise les réfugiés musulmans pénétrant en Suède, et qui, selon elle, seraient “des anges”. 

Sa Béatitude écrivit sur son blog officiel pour expliquer qu‘ “enlever des symboles chrétiens de l’église et préparer l’édifice pour la prière musulmane était normal ».

Il serait intéressant de voir comment monseigneure sera traitée par les islamistes qui se cachent parmi les vrais réfugiés. Ceux qui jetaient les repas et insultaient les donateurs parce que ces repas n’étaient pas halal, ceux qui apprennent dans leur madrassa que les homosexuels (lesbiennes comprises) doivent être tués. Dans certains textes islamiques que j’ai récemment lus, je ne me rappelle plus lesquels, il y avait la question de savoir s’il fallait précipiter ces homosexuel(les) du haut de l’immeuble (ou du clocher?), ou s’il fallait les tuer autrement. 

Le châtiment de Son Eminence risque d’être d’autant plus décapant qu’elle est femme. 

Et Monseigneure pourrait-elle nous dire ce qu’elle compte faire de cette énorme croix qu’elle a sur la poitrine, quand elle aura décroché les croix des églises?

Lina Murr Nehmé, 27 septembre 2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin