Category Archives: France

Être médecin en “terre de mécréance” ?

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

La France “terre de mécréance” pour des médecins en France? Quelle médecine vont-ils prodiguer? Le titre le dit: la médecine religieuse, du genre: ventouses ou (ce n’est pas dit ici, mais cela fait partie de la médecine dite “prophétique”): battre le patient en prétendant qu’il a un djinn et que c’est le djinn que l’on torture ainsi. Il en meurt parfois, mais ce n’est pas grave, on passe à un autre patient. (Voir les textes concernant cette pratique, appelée “roqya chariyya”, et les explications dans L’islamisme et les Femmes

Lina Murr Nehmé, 30 novembre 2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Indentité plurielle et les statisTiques ethniques

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Identité plurielle a encore frappé. Cette fois, c’est pour accuser les Français de tuer leurs épouses, se basant sur des statistiques non ethniques, et de comparer ces violences à l’interdiction du burkini. 

Je ne nie pas que les Français de souche soient parfois capables de violence comme les autres peuples. Mais dire que les Français sont plus violents que les autres peuples, c’est faux! si les Français avaient été aussi violents que cela en ménage, on l’aurait vu il y a une génération. Un peuple ne devient pas soudain violent en quelques années.

Mais les cas de meurtre par roqya, ou les cas de coups administrés aux femmes parce qu’elles ne portent pas le voile, ou parce qu’elles sortent sans permission, ou parce que leur mari “craint” qu’elles ne le prenne de haut, tout cela est comptabilisé au titre de “violences françaises” alors que cela se fait contre la loi et la mentalité françaises: cela ne peut pas être qualifié de français.

Tant que les statistiques ethniques et religieuses seront interdites en France, on ne saura pas quelle est l’origine de ces hommes qui tuent leurs femmes, et on traitera de “tueurs français” des tueurs qui n’ont de français que la nationalité qu’ils ont acquise par mariage ou par droit du sol. 

On prétend que c’est par humanité que les statistiques ethniques et religieuses sont interdites. C’est totalement faux. Car les femmes musulmanes sont opprimées pour des raisons religieuses (Voir à ce sujet L’islamisme et les Femmes). Il en est de même des femmes dont le mari est originaire de certains pays, le Mali par exemple, où le taux de femmes battues est un des plus élevé au monde.

Si les statistiques permettaient de réaliser que dans certains groupes religieux ou ethniques en France, les femmes sont davantage victimes de violences conjugales que les autres, on pourrait, au moins, leur porter secours et les protéger.

Lina Murr Nehmé, 27 juillet 2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

“Nous toutes” s’accommode avec les islamistes

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Une manifestation “féministe” devait se tenir ce samedi 23 novembre, à Paris. Une partie du défilé est certifiée “non-mixte”. Ce concept de “non-mixité” (qui peut carrément être raciale, dans certains colloques indigénistes) est un symptôme des accommodements avec l’islamisme.

Il est bien spécifié que le but de cet espace d’exclusion des hommes est que la manifestation soit “inclusive”, et donc, que viennent les femmes qui ne veulent pas côtoyer des hommes. Je ne vois pas à cela un but autre que religieux: les textes que j’ai compilés dans L’islamisme et les Femmes, vous expliquent pourquoi.

Des féministes devraient donc exclure les femmes qui acceptent de se soumettre à ce genre de diktat, car ce sont ce genre de femmes qui se font le plus violer. Parce qu’elles acceptent ces lois, les femmes non voilées sont insultées, parfois violées et (ou) tabassées dans les quartiers. 

Souvent, elles ne sont pas libres de refuser. Mais vous voulez une manifestation de femmes qui ne sont pas libres? A quoi bon des femmes qui exprimeraient la volonté des hommes? Si elles ont accepté qu’on les transporte au Moyen Age qu’ont fui les femmes d’Afrique du Nord, est-ce à nous de leur permettre de transporter le pire de l’Orient — son oppression — en France? 

Quelqu’un peut-il dire tout cela de ma part aux organisatrices de cette manifestation? 

Merci

Lina Murr Nehmé, 23 novembre 2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Misère de Ladj Ly

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Victor Hugo a appelé “Les Misérables”, un livre parlant des Français qui ont du mal à joindre les deux bouts. 

Ces mêmes Français, aujourd’hui, se recrutent parmi les chômeurs, les retraités, les soldats, les policiers, et parfois, le hasard des ordres du Président et de son préfet les placent les uns contre les autres. Comme au temps d’Hugo. 

La mondialisation les a privés, non seulement de travail, mais aussi du droit de se plaindre. Car pour intéresser le public avec un roman, avec un film de cinéma, il faut de la publicité, et la publicité, qui est-ce qui la donne? 

Ne me faites pas de baratin au sujet de la qualité. La qualité, on en voit tous les jours. Mais elle ne perce pas parce que c’est de la qualité, elle perce s’il y a de l’argent. Que d’œuvres d’une qualité très supérieure, dorment parce qu’elles sont du mauvais côté de la bienpensance !

La liberté et la vertu de la presse ont leurs limites très strictes et très étroites, surtout en ces temps de dèche. Vous aurez certainement plus de publicité si vous êtes un ami de MBS — ce qui est le cas des gens qui, comme Ladj Ly, font des long-métrages favorables aux émeutes des banlieues en 2005 et qui feront pleurer dans les quartiers — que si vous êtes un ami du “populo” français, du public dont parlent les “Misérables” d’Hugo et des orateurs qu’applaudit ce public.

Zineb El Rhazoui, Patrice Quarteron et Eric Zemmour se sont-ils jamais permis de qualifier les défenseurs du camp adverse de “conne”, de “conasse” et de “fils de pute”? Ici, on ne peut pas parler de racisme, puisque tous trois sont issus de l’immigration ou ont de la couleur: par définition, on ne peut pas être raciste contre ses propres origines. Et quoi qu’en disent leurs ennemis, quand est-ce qu’ils ont attisé la haine autant que Ladj Ly (fac-similé), Yassine Belattar, Médine et les autres? Car il y a eu, rien qu’en France, près d’un mort et un ou plusieurs blessés tous les trois jours pour cause de terrorisme islamiste. (Si on veut parler du reste de l’Europe, il y en a bien davantage.) Combien de ceux qui ont écouté Zineb, Zemmour et Quarteron ont tué? Moi, je trouve que ces trois sont très courageux, car il est très difficile de se faire traiter de tous les noms par des gens qui ont la même origine que soi. Il aurait été tellement plus rentable pour eux de défendre l’autre bord, celui que défendent les riches. Ils auraient entendu bien plus de miel et bien moins de fiel. 

Il y a les gens qui plaisent à ceux qui ont de l’argent, et il y a les vrais misérables, qui se font même voler leur titre de misérables. Les vrais misérables, ce sont ceux qui, de nos jours, ne peuvent pas être défendus. Il n’y a pas de misère pire que celle-là. J’ai vécu cela depuis le début de la guerre du Liban. Nous avions avec nous la vérité, les preuves, mais personne ne voulait entendre, car les puissances du pétrole finançaient les autres. Et elles continuent. Si vous voulez savoir qui défend des innocents et qui défend des coupables, cherchez dans quel camp se trouvent les puissances du pétrole. Vous trouverez que c’est toujours ce camp qui bénéficie de la bonne publicité. C’est lui qui est sympathique, et ce sont ses ennemis qui sont antipathiques. Il attaque? La presse, les politiciens et l’intelligentsia ignorent ou excusent. Il subit des représailles? La presse, les politiciens et l’intelligentsia crient au scandale et aux violations des droits de l’homme. 

Lina Murr Nehmé, 22 novembre 2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Black blocs et islamistes avec Macron

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Manifs de “gilets jaunes” à Paris : pourquoi n’y a-t-il jamais de membres des black blocs arrêtés en grand nombre, alors que des dizaines voire des centaines de manifestants ordinaires ont été placés en garde à vue, voire emprisonnés?

Pourquoi ces black blocs ne se déplacent-ils jamais aux manifs islamistes (par exemple, à celle du 10 novembre) ? Pourtant, ils devraient s’y sentir bien, au milieu de contestataires du “système” et des victimes de la France “coloniale”. Avez-vous vu des slogans anti-Macron lors de ce défilé du CCIF ? Non, amitié oblige. Tout au plus, des slogans contre J.-M. Blanquer.

Puisque les islamistes et les black blocs sont du côté de Macron, pourquoi ne défilent-ils pas ensemble ? Tariq Ramadan ne pose-t-il pas en pourfendeur du système capitaliste, pour plaire à ses amis de LFI et de la presse de gauche ?

Est-on classé comme complotiste si l’on émet l’idée que les manifs islamistes rendent service au projet de société de Macron ? Ne sont-ils pas chouchoutés par LREM, B. Griveau en tête ? Est-on propagateur de fake news si on finit par penser que ces black blocs de pacotille n’ont pour raison d’être que le pourrissement des contestations contre la “majorité présidentielle”?

Des questions que je me pose, et auxquelles j’aimerais bien avoir une réponse. Je remarque seulement que la casse sert de repoussoir, de faire-valoir à Macron, et qu’électoralement, cette stratégie paie.

Lina Murr Nehmé, 16 novembre 2019

Manifestation des “Gilets jaunes”: surtout des casseurs. Paris, 16/11/2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

L’islamisme à l’école laïque en France (vidéos)

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Cette série de 4 vidéos examine la manière dont le “fait religieux islamique” est enseigné dans différents manuels scolaires français, et comment l’Education nationale permet à des “grands frères” de formater, voire radicaliser, des jeunes qui leur sont confiés.

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Paranoïa du blasphème

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Concernant le professeur qui, poussé à bout, a eu le malheur de lâcher un mot sur le Coran. Je sais que cet incident, qui n’a pas de valeur au regard de la loi (puisque la République ne reconnaît aucun culte), est, et va être exploité pour susciter la haine contre les Français… et contre ceux qui les défendent. 

Voici une description des musulmans (en fait de leurs leaders) en Inde dans les années 1942-1946, durant la guerre que faisaient les leaders musulmans pour la partition de l’Inde et la création du Pakistan. Le texte a été écrit par un Britannique. La description qu’il fait rappelle furieusement la stratégie utilisée aujourd’hui par les islamistes en France. 

On y trouve les mêmes idées communautaristes: si un musulman a fait du tort à un autre musulman, c’est lui qui a tort. Si un hindou a tort, on déclare toute la communauté musulmane attaquée. 

Lisez le texte ci-dessous en remplaçant hindou par chrétien, athée ou juif, et vous pourrez appliquer ce texte à la France d’aujourd’hui:

“Quand Bashir trompe Ahmad, Ahmad pense que Bashir est un tricheur. Quand Moti Lal trompe Ahmad, Ahmad pense que les Hindous sont des tricheurs. De même, lorsque le gouvernement (musulman) du Bengale interdit de tuer des vaches dans de nombreux endroits, à titre de mesure préventive contre les émeutes, les manifestations sont faibles et anti-gouvernementales; quand un gouvernement du Congrès prend des mesures similaires, les manifestations sont violentes et anti-hindoues, et on crie (et l’on croit) au fait que l’Islam est en train d’être émasculé et foulé aux pieds”.

J’ai mis la photo des leaders musulmans de l’époque en Inde, mais j’aurais pu mettre celle des islamistes médiatisés aujourd’hui en France.

Lina Murr Nehmé, 29 septembre 2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Propagande frériste à Saint-Sever

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Le but de l’existence de l’organisation des Frères Musulmans est la restauration du califat, Etat islamique mondial. Et dans le califat, les femmes sont voilées. 

Hassan al-Banna, le fondateur des Frères Musulmans, préconisait et justifiait toutes sortes de châtiments, allant de la flagellation à la lapidation (etc.).

Et, toujours d’après les écrits d’Hassan al-Banna, on arriverait à cet Etat islamique ou califat, par étapes. 

Ainsi, il pensait commencer par influer sur les enfants et sur les parents en fondant des mosquées et des madrassas. (Et par le biais de conférences ou de cours du soir ciblant les parents.) Se faire aimer d’eux en leur octroyant non seulement une scolarité gratuite, mais aussi, des soins médicaux gratuits, des aumônes, etc. En quelque sorte, les Frères Musulmans étant une sorte d’Etat providence sans être au pouvoir. Mais ces services et leur ropagande leur donneraient assez de popularité pour avoir un poids politique. Et un jour, de prendre le pouvoir, d’imposer la dictature de la charia, et par la suite, d’annexer les autres nations jusqu’à reconstituer l’ancien califat des successeurs immédiats de Mahomet, et d’annexer “tout empan” sur terre où un musulman prie.

Exactement comme on le voit en France avec l’UOIF. Celle-ci est la branche principale des Frères Musulmans en France. Elle ne l’a pas reconnu ouvertement, et maintenant, elle le cache encore plus en se donnant le nom de “Musulmans de France”. 

Un faux nom: les musulmans de France, dans leur majorité écrasante, ne sont pas des Frères Musulmans. Mais les Frères Musulmans sont une organisation secrète. Du temps d’Hassan al-Banna, l’initiation était secrète, et l’affiliation aussi. Et pour garder le secret, il est permis, et même recommandé de mentir. C’est ce qu’on appelle la taqiya, autorisée face aux mécréants. (par un verset du Coran).

L’éducation étant le dada des Frères Musulmans pour arriver au pouvoir en formant une nouvelle génération à leur façon, on les voit fonder beaucoup de mosquées, d’écoles et d’écoles d’imams, dans un nombre qui n’a rien à voir avec leur importance réelle, mais avec un argent saoudien (du temps du roi Fayçal), et qatari ensuite. Et ils organisent beaucoup de conférences. 

Voici une affiche qui nous annonce une conférence du Frère Musulman Othman Iquioussen, fils du Frère Musulman Hassan Iquioussen. Rien de plus normal: on est entre Frères.

Ce qui ne l’est pas, c’est que cela se passe dans la Mairie annexe St- Sever. On suppose qu’Iquioussen le Jeune y aura préalablement voilé le buste de Marianne. Au moins en pensée.

Vous trouverez de quoi comprendre le vrai danger des Iquioussen père et fils, et ce qu’est la taqiya en question, dans la première partie de mon livre Tariq Ramadan, Tareq Oubrou, Dalil Boubakeur: ce qu’ils cachent.

Lina Murr Nehmé, 28 septembre 2019

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

La taqiya du Dr Al-Issa (vidéo)

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Solidarité avec Ensaf Haidar et Raif Badawi. 

Mohammed Al-Issa, invité mardi 17 septembre 2019 à Paris, est le ministre saoudien de la Justice qui a fait condamner Raif Badawi à mille coups de fouet en 2015. Maintenant qu’il est secrétaire général de la LIM (Ligue Islamique mondiale), il parle d’ouverture et de modération. On lit sur le site de la LIM:

“Nous nous engageons à inviter tous les pays à se concurrencer dans le domaine du bien pour l’ensemble de l’humanité, pour parvenir à une justice sociale entre ses composantes et à œuvrer pour une meilleure société humaine.”

Pour vous permettre de comprendre le sens occulte de ces mots, Lina Murr Nehmé vous explique dans cette vidéo quels sont les buts de la Ligue Islamique mondiale, quels sont ses rapports avec la famille Ramadan qui implanta les Frères Musulmans en Europe, et avec le roi Fayçal, qui provoqua le choc pétrolier de 1973 et utilisa ensuite l’argent à financer l’islamisation de l’Occident.

Une manifestation est prévue sur place pour protester contre les atteintes aux Droits de l’homme et le principe de ce colloque en France, qui bafoue la mémoire des victimes de l’islamisme, organisée par Zineb et Ensaf Haidar, épouse de Raif Badawi. Un sit-in doit avoir lieu dans la soirée.

Lina Murr Nehmé, 16 septembre 2019

Kahina Bahloul, première “imame” de France ? (vidéo)

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin