Category Archives: Certificat de coutume

Comment faire pour épouser une Marocaine sans vous convertir à l’islam en France

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin


Ça n’a l’air de rien, ce document apparemment anodin exigé par les mairies, et que les candidats au mariage avec une Maghrébine, sont contraint de demander au consulat du pays de la belle. Si vous êtes un homme français chrétien, juif ou athée, voulant épouser une Marocaine, une Algérienne ou une Turisienne ou une Egyptienne, ce document signifie pour vous un odieux chantage: “Tu te convertis à l’islam, ou tu ne te maries pas”.

Car les autorités consulaires refusent de donner le certificat si le Français ne se convertit pas à l’islam. La charia régit tous ces régimes, dont la religion officielle, c’est écrit en toutes lettres dans leurs Constitutions, est l’islam. Or la charia interdit à la musulmane d’épouser un non-musulman. Si le mariage a lieu au Maghreb, le chrétien ou le juif doit abjurer en prononçant la formule “Il n’y a de Dieu qu’Allah, et Mahomet est le prophète d’Allah”. Cette formule, appelée chahada, rend l’homme musulman.

Le certificat de coutume fait partie des concessions que nos gentils maires ont faites aux islamistes qui ont négocié la vente du vote des quartiers: refuser de marier les couples mixtes qui n’ont pas obtenu le certificat de coutume. Il est vrai que si le consulat de la jeune fille ne reconnaît pas le mariage en délivrant ce certificat de coutume, cela veut dire que le mariage ne sera pas reconnu dans le pays de celle-ci. Mais la mairie sait que le certificat de coutume qu’elle exige, implique la conversion du Français chrétien, juif ou athée à l’islam. Et vous vous demandiez pourquoi il y a tellement de conversions à l’islam en France?

Combien de ces conversions forcées ont eu lieu durant des décennies avant que l’une d’elles ne cause scandale? Innombrables, jusqu’au jour où un Français a révélé à la presse qu’une mairie française exigeait sa conversion à l’islam. Après cela, tout s’est arrangé comme par enchantement. Il s’est marié sans devenir musulman. La presse ayant alors fait du boucan, la justice française a tranché en faveur de ses propres lois. (Le contraire eût été un comble!) Et il y a eu jurisprudence.

Mais pour ce seul mariage qui a contourné la loi de la charia en France, combien de mariages se sont faits sous le toit de la charia?

Depuis, plusieurs poursuites en justice ont été adressées à l’encontre des Maires, les accusant de mettre la loi d’Allah au dessus de la loi de la République.

Si cela vous arrive et que la mairie vous envoie la demande du certificat de coutume, vous n’avez qu’à rappeler au Maire que cette demande est contraire au lois de la République française. Faites-lui savoir que s’il ne fixe pas la date du mariage dans la semaine, vous saisirez la justice. Aussitôt, vous le verrez devenir tout sucre, tout miel

Moi, j’appelle cela de la coercition d’empêcher un mariage si, citoyen d’un pays laïque, le fiancé ne se convertit pas à l’islam pour obtenir l’autorisation d’un consulat étranger qui pratique la ségrégation religieuse qui est en fait une ségrégation raciale: on ne donne pas une citoyenne musulmane à un inférieur chrétien ou autre…

Autorisation que tant de mairies ont eu maintes de fois le culot d’exiger sans expliquer ce que cela voulait dire…

Malheureusement, et même après que les candidats aient été avertis de ce qu’est le certificat de coutume et de leur droit à le refuser, on peut être sûr que les conversions forcées se poursuivent encore. Beaucoup de prétendants sont intimidés par leur belle-famille qui exige leur conversion. C’est vite fait, bien fait, puis inscrit dans les registres d’état-civil, sans que personne ne le remarque.

Le certificat de coutume n’est évidemment pas exigé des femmes, puisque, en Orient, ce ne sont pas elles qui donnent sa religion à l’enfant. Mais là, il peut y avoir un autre problème à épouser un religieux. C’est que la charia lui ordonne de battre sa femme dans certains cas. (Voir mon article Quand t’a-t-il battue pour la dernière fois?)

Lina Murr Nehmé, 2 août 2019



Une Marocaine dans sa belle robe de mariage.

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin