Tag Archives: tabaa

La marque au front des islamistes

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin

 

Concernant les marques qu’on voit sur le front des islamistes.

Dans nombre de mosquées, il y a à l’entrée de la salle de prières de petits objets en bois appelés “qorç” (disque), sur lesquels est marquée la chahada, et on se prosterne dessus pour avoir la chahada imprimée sur le front. On appelle cette marque “tabaa”, c’est-à-dire “impression”.

Autrement, la marque noirâtre, qu’on est supposé avoir parce qu’on s’est blessé le front sur un sol sale et qu’on s’est ainsi autotatoué, est appelée “zebib”, c’est-à-dire “raisin sec”. Du moins en Egypte, où les islamistes rivalisent en matière de zèle à qui se cognera plus fort pour l’avoir. A droite, photo du président égyptien Sadate qui a été initié chez les Frères Musulmans.

Mais une telle marque ne vient pas naturellement. En effet, le prosternement musulman se fait sur le front “et sur le nez” (à gauche), et consiste à presser sur les deux en même temps, les deux étant considérés comme un seul des “sept os” sur lesquels Mahomet commande de se prosterner (nez+front, mains, genoux, bout de chaque pied).

Donc logiquement, cette grosse marque, tabaa ou zebib, devrait être plus bas placée sur le front et endurcir aussi la protubérance nasale. Or ceux qui l’ont ont toujours des nez intacts !

Ceux qui ont le zebib trop haut placé, c’est qu’ils n’obéissent pas au commandement de Mahomet de se prosterner sur le nez en même temps que sur le front. C’est ce qu’on pourrait appeler de l’hypocrisie, du m’as-tu-vu.

Les photos à gauche sont utilisées par des islamistes pour expliquer comment faire le prosternement musulman de façon correcte.

Lina Murr Nehmé, 20 démcebre 2018

Email Twitter Facebook Pinterest Google+ Linkedin